• Vincent

Francisco de Goya ::: L'enterrement de la sardine ::: Real Academia de Bellas Artes de San Ferna

Mis à jour : mars 20


Francisco de Goya ::: L'enterrement de la sardine ::: 1812 ::: huile sur toile, 82x60cm ::: Real Academia de Bellas Artes de San Fernando, #Madrid

Ce tableau de Goya est devenu un emblème du #carnaval dans l’imaginaire des Espagnols.

Il est l’exemple parfait de l’œuvre composée et créée en totale liberté : c’était pour l’artiste une occasion de donner libre cours aux caprices de son imaginaire, comme il l’écrivit lui-même.

La foule, captée avec la force d’un instantané, fête le carnaval en buvant et en dansant autour de l’étendard de Momo, en bordure de la rivière Manzanares, à Madrid. Dans le dessin préparatoire (à voir au Prado), l’étendard laisse apparaître un squelette, la première idée de Goya pour ce tableau. On le voit encore sur l’écriteau MORTVS en bas du visage souriant de Momo.

Épisode du carnaval madrilène, l'enterrement de la sardine marque la fin des réjouissances populaires le mercredi des cendres. La cérémonie est précédée d'un cortège funèbre à travers la ville, généralement dirigé par une fanfare et l'effigie d'une immense sardine. Goya se saisit de cette occasion pour illustrer la joie du peuple après le départ définitif des Français.

C'est le dernier tableau heureux de Goya : il est antérieur au retour de Ferdinand VII.

#art #chefdœuvres

CONTACT

Vincent & Vincent

 

onpeutaussilefairecommeca@gmail.com

Tel : #32 496 25 69 38