top of page
barbiers à madrid

Histoires d'hommes

Barbiers

et histoires de poils...

malayerba
malasaña

Erick, Alejandro et Ernesto sont barbiers et coiffeurs. Bien. Ce qui fait la différence chez Malayerba, c'est l'accueil, les soins, et la gamme de produits développée par la maison : shampoing, cire, élixir pour barbe, etc. Et une très bonne playlist.

On adore se faire bichonner par ces quatre garçons, qui savent vraiment s'y prendre... Pour une taille de barbe express (12 euros) ou pour la rénovation complète (24 euros). 

c/ Noviciado 7, Malasaña, Madrid 

Bearbero

Il faut s'inscrire en ligne, pour prendre rendez-vous. Mais c'est une formalité et ça permet de gérer soi-même erreurs de calendrier et changements d'humeur ! Deux semaines de délais quand même !

Mais ce sont des cracks. Aussi attentifs que rapides, Ángel, Cristian, Fran, Jonathan et Manuel taillent barbe et cheveux, sans hésiter, avec naturel et discrétion et sans que jamais on se sente mal à l'aise. Des mains expertes s'occupent de vous, installez-vous, soyez sans crainte, tout va bien se passer... Mmmh.

c/ Embajadores 10, Lavapiés, Madrid

Recommandablissime, ce salon se fait annoncer comme le plus vieux de Madrid. Un des barbiers prétend même que c'est le plus ancien d'Europe (mais on a perdu les documents...). En tout cas le décor y est au moins depuis un siècle ! Les fauteuils n'ont plus d'âge - ils sont toujours très confortables. Les murs sont couverts de vieilles photos et de coupures de presse, ce qui est distrayant si on ne comprend pas ce que raconte le coiffeur.

Si ce n'est pas un repaire hipster tendance berlinoise, ce qu'on fait le mieux ici, c'est quand même couper les cheveux et tailler les barbes. À 16 € la coupe, papote comprise.

c/ Cuchilleros 15, La Latina, Madrid

Peluquería Urbano

On adore aussi cette maison traditionnelle plantée en plein centre de Malasaña depuis 1907. Mais, assez bizarrement, fréquentée par une clientèle très gay, ce dont s'enorgueillit le père et patron retraité Augustin, qui surveille ses deux fils, qui ont repris l'affaire. C'est un commerce de famille, la coupe de cheveux est à 10 euros et on est accueilli comme si on était unique, ou le roi d'Espagne ou au moins quelqu'un de cette importance. Et quand on sort de là, on est beau ! 

c/ Colón 10, Malasaña, Madrid

Barbería de San Bernardo

Si vous n'avez jamais été rasé à la lame par un professionnel, confiez votre peau à ces orfèvres ! On l'a fait une fois, puis on a pleuré quand on s'est vus chauves intégraux, puis on a laissé patiemment repousser... 

On commence par une huile pour assouplir le poil et ouvrir les pores, une serviette brûlante et de la mousse bien chaude. Ces barbiers sont de vrais techniciens du poil, ils savent exactement ce qu'il faut faire en fonction de votre type pileux...

C'est minuscule et assez joli. Les sièges où l'on attend son tour ressemblent à de vieilles banquettes de cinéma, et les fauteuils de coiffure sont de vraies antiquités. Le service est nickel, on vous propose à boire, l'ambiance est top.

c/ Carranza 21, Malasaña, Madrid

Barbería Amaniel

Un coiffeur pour hommes à l'ancienne. C'est le salon d'Angelito, un jeune Madrilène qui vous coupe les cheveux ou vous rase la barbe, ou vous la taille. Une clientèle de quartier, des vieux et des jeunes (l'université est à côté). En plus d'être au top de la technique, Angel est un vrai coiffeur : il parle de tout avec tout le monde. A 9 € la coupe, on vient de toutes les rues. 

c/ Juan de Dios 1, Malasaña, Madrid

lucas m36

Ici, on taille et on rase chic et branché dans une décoration inspirée de l'univers rockabilly. Le salon régenté par Jorge et Jaime, qui l'ont lancé et mené au succès, offre tous les services d'un barbier traditionnel avec une touche de modernité et d'ouverture, De quoi donner vie à vos plans capilaires.

Si vous avez déjà une barbe d'une bonne longueur et le projet de ne pas la raser, passez chez Jorge et Jaime, ils vous choseront un look de poilu bien senti et tout le monde vous dira que vous portez bien la barbe. 

c/ Monte Esquinta 36, Chamberí, Madrid

bottom of page