• Vincent

Street Art à Madrid !


On ne lui fait pas le coup des estampes murales, à Madrid ! Entre la péninsule ibérique et le streetart, il y a les azulejos, et ça fait cinq siècles que ça dure ! Ceci dit, il n'y avait aucune raison pour que Madrid soit épargné par les vagues graffitis successives, de la clandestinité au musée... Comme dans toutes les grandes villes, le phénomène a d'abord dérangé, mobilisé des armées de nettoyeurs, décapeurs et agents de quartiers. Puis, les centres de jeunes et les éducateurs de rue ont été mis au parfum, le monde culturel s'est rendu compte de la richesse des propositions, tant d'un point de vue esthétique que par sa puissance de vecteur d'inclusion sociale, et les autorités ont enfin accepté de voir leurs murs autrement.

Aujourd'hui, quand on traîne dans les rues de Madrid, on peut tomber sur des pépites stylistiques comme sur des daubes vite-graphées... Si plusieurs quartiers, comme Lavapiés, La Latina et Malasaña, ont adopté le langage à travers des programmes structurés et encadrés - notamment sur les volets des commerces, les murs de certains bâtiments publics et des pignons privés - aucun n'échappe aux créations spontanées, qui ne sont pas les moins intéressantes.

En mettant de l'ordre à son tissu urbain, Madrid réhabilite ses murs lépreux et réussit à s'inscrire dans le circuit des meilleurs spots d'art urbain au niveau mondial. Nous vous présentons ici quelques initiatives intéressantes, mais levez les yeux où que vous alliez, la rue vous réserve de belles surprises...

Malasaña, calle San Andrés

Lavapiés, calle Embajadores

Lavapiés, calle de Jesús y María

Lavapiés

Malasaña, calle del Pez

Lavapiés, calle Embajadores

Lavapiés, calle Embajadores

Malasaña, calle Corredera Alta de San Pablo

Parmi les projets qui émergent depuis quelques années, la Tabacalera, un centre culturel urbain implanté au cœur de Lavapiés, Campo de Cebada, dans la bouillonnante Latina, font figure de leaders. Et nous avons définitivement adopté le Madrid Street Art Project, qui nous a permis de nous faire de nouveaux amis...

La Tabacalera calle de Embajadores 51, Lavapiés

Une ancienne fabrique de tabac investie par des artistes, des associations d’aide aux riverains, des collectifs, qui ont su faire de cette immense superficie un lieu vraiment effervescent ! Culturel, citoyen et social. On y entre gratuitement, pour rencontrer des artistes en train de peindre, pour un concert, pour l'atelier vélos, le potager, les fanfares en répétition. Un lieu atypique, dans lequel on pourrait presque se perdre.

L'enceinte de l'ancienne usine est confiée à des artistes qui, en alternance, transforment ses panneaux en chefs-d'œuvre urbains... Et nous vous avons trouvé un petit film qui va vous donner l'envie d'aller y voir de plus près !

Les safaris urbains !

Voilà une visite guidée qui nous plait ! Et ce n'est pas banal.... Lors d'un Safari urbain, on explore les recoins de la ville laissés aux graffeurs et artistes de rue, "par accident" ou de manière bien organisée par la municipalité ou une association qui a pignon sur rue.

Le Madrid Street Art Project propose une série de visites à la recherche des œuvres urbaines les plus marquantes, avec les commentaires de spécialistes du genre : les tendances, les "écoles", les artistes, leurs techniques, les particularités des lieux d'interventions, etc.

Ces visites sont très courues à Madrid, par les Madrilènes en premier lieu. Et par des touristes échappés des autobus à impériale. Un bon truc pour rencontrer des locaux et passer la soirée avec eux. Et la nuit !

El Campo de Cebada plaza de la Cebaba, La Latina

Un espace libre où s'allonger au soleil ou à l'ombre, boire une bière, faire du sport, écouter de la musique... Ce lieu culturel a pris les quartiers d'un terrain abandonné après la destruction d'un centre sportif, au cœur de la Latina. Les habitants du quartier sont à l'origine de cette reconversion, ou de cette récupération d'un lieu dont plus personne ne semblait s'occuper. C'est un peu roots, très urbain : projets artistiques, concerts, soirées, cinéma en plein air... et c'est toujours gratuit ! On est ici dans un vrai projet socio-culturel, géré par des citoyens, tourné vers les familles de ce quartier populaire oublié qui semble renaître aujourd'hui à travers, justement, ce type d'initiatives.

plaza de la Cebada 4, La Latina, Madrid

#streetart

719 vues

CONTACT

Vincent & Vincent

 

onpeutaussilefairecommeca@gmail.com

Tel : #32 496 25 69 38