• Vincent

Picasso ::: Femme en bleu ::: Musée Reina Sofía

Mis à jour : mars 20


Femme en bleu ::: 1901 ::: Pablo Picasso ::: huile sur toile, 133x100cm ::: Museo Reina Sofía, Madrid

Comment un peintre oublie son tableau à la fin d'une exposition, et comment ce tableau finit accroché dans un musée national...

La femme en bleu, une hiératique gouvernante outrageusement maquillée, vêtue dans une version fin 19° d'une tenue du 18° : chapeau sur-dimensionné, ruban en forme de papillon, crinoline blanche bordée de guirlandes argentées... serait un pastiche de Velázquez et Goya éclaboussé de vestiges de Modernisme. Cette œuvre marque la transition vers le postimpressionnisme dans le travail de Picasso.

En 1901, Picasso est à Madrid, chose rare. Il vient de quitter momentanément la bohème parisienne et débute sa période bleue, durant laquelle il plongera dans un univers mélancolique et nostalgique. Un travail méconnu de psychologie et de recherche des expressions, qui le mènera à peindre de mémoire des femmes à l'allure parisienne.

Avant de rejoindre Montparnasse et ses amis Chagall, Soutine, Modigliani, Kees van Dongen, Foujita... Picasso décide de présenter sa dame bleue au concours de l'Exposition nationale des Beaux-Arts. C'est Sorolla qui remporte le concours, Picasso n'aura qu'une mention honorifique.

Il semble que Picasso ait décidé de ne pas récupérer sa toile... On ignore la raison de cette curieuse attitude, toujours est-il qu'elle passa plusieurs années dans l'indifférence avant d'être repérée, en 1954, par le nouveau directeur du Musée d'Art contemporain de Madrid, Enrique Laquante Ferrari, qui la fit entrer dans les collections nationales. Tandis que Picasso s'était très clairement engagé contre le régime franquiste.

#musées #chefdœuvres

CONTACT

Vincent & Vincent

 

onpeutaussilefairecommeca@gmail.com

Tel : #32 496 25 69 38