• Vincent

Edificio Telefónica

Sa construction est un projet dans le projet du percement de la Gran Vía. Sa hauteur de 90 mètres et son architecture inspirée des skyscrapers new-yorkais en font le premier gratte-ciel d'Europe, à son inauguration en 1930.

C'est le siège de la fameuse compagnie du téléphone des Demoiselles du téléphone produit par Netflix. Et il ne s'agit pas du tout d'une fantaisie scénaristique, puisque l'immeuble fut bel et bien le centre de communication le plus important du pays au siècle dernier, lieu de travail de 1800 employé.e.s, dont les fameuses opératrices. Et c'est aussi d'ici que le roi Alfonso XIII donna le premier coup de fil transatlantique, pour un entretien expérimental avec le président américain Calvin Coolidge.



Pendant la Guerre civile, l'immeuble sera à la fois une cible pour les franquistes, vu son caractère stratégique, un abri antiaérien pour les Madrilènes, quand les obus pleuvaient sur la capitale encerclée, et un lieu de travail pour les correspondants étrangers, comme Ernest Hemingway et John Dos Passos, qui pouvaient y câbler leurs chroniques.


D'un peu partout à Madrid, on peut voir son horloge monumentale, qui s'éclaire d'un bleu velouté à la tombée de la nuit.


Aujourd'hui, le superbe building héberge l' Espacio Fundación Telefónica, centre culturel consacré à l'avant-garde artistique et technologique. L'accès y est gratuit.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout