l'hypercentre, le soir, on le laisse aux touristes post-ados. Mais en journée, entre deux musées et un passage au Corte Inglés, il y a quelques bars intéressants. 

UN CAFÉ OU UN VERRE DANS huertas 

(las letras)

café central

Un de nos QG ! Une sorte de brasserie où l'on peut prendre un café ou l'apéro, déjeuner pas cher (le menu du jour propose presque toujours une option végétarienne) et s'enjazzer le soir, parce que ce beau café est aussi une référence de la scène jazz européenne !

La belle salle Art Déco invite à s'installer au calme (ou dans le brouhaha des heures de pointe), la cuisine est correcte, le service un peu bref mais convivial quand on s'habitue... Une institution madrilène !

plaza del Ángel 10, Madrid

la piola

Une ambiance un peu délabrée, un décor vintage, des meubles qui viennent du grenier des parents... Quelques petites tables, dont une qui donne sur la cosmopolite rue León, un divan dans lequel s'enfoncer au moins à trois...  Même si on est en pleine zone touristique, la Piola est un lieu d'habitués. Mais nous, on est bien reçus !

On adore le petit déjeuner (jusqu'à 14 heures), l'after work au gin tonic (un must à Madrid) et le gâteau au chocolat et la tarte aux carottes l'après-midi. 

Les soirées sont festives et très conviviales !

c/ León 9, Madrid

IMPERFECTO

Cabinet de curiosités, caverne d'Ali Baba, un beau bordel décoratif ! On a fait de la récup un principe dans ce petit bar qui accumule le kitsch, les images de pin up, les vieux posters de cinéma...

L'accueil est chaleureux, la musique excellente (elle n'empêche pas la conversation), la clientèle jeune et souriante.

Thés, café, cocktails, et toutes ces choses !

c/ Coloreros 5, Madrid

C'est le bar-resto du Círculo de Bellas Artes, un bâtiment magnifique, excentricité art déco, terminée en 1926 par l'architecte Antonio Palacios. Un bar presque intimidant dans sa majesté, la sculpture merveilleuse de Moisés de Huerta, El Salto de Léucade (voir plus bas). Une terrasse cosy, rafraichie par des ventilateurs-brumisateurs (merci pour la planète). Vous avez compris, c'est chic, et un peu cher, mais parfois...

Sur le toit du palais, encore une terrasse avec vue sur Madrid, resto et bar compris... Clientèle bling-bling (infernale).

c/ Alcalá 42, Madrid

HÔTEL ME / REINA VICTORIA

La première pierre de ce magnifique hôtel fut posée en 1919. À l'époque, le rez abritait un luxueux "grand magasin".

On doit cette merveille d'éclectisme (et d'un peu de modernisme) à l'architecte Jesús Carrasco-Muñoz y Encina, qui s'est inspiré du maître Antonio Palacios pour une structure de métal combinée à du béton armé et à beaucoup de verre...

Madrid à cette époque se dote d'une série d'hôtels de standing pour accueillir des personnalités importantes et accéder à un statut international nouveau.

Aujourd'hui, on peut profiter de la terrasse sur le toit, un rien bling-bling, mais parfois... 

plaza de Santa Ana, Madrid

CONTACT

Vincent & Vincent

 

onpeutaussilefairecommeca@gmail.com

Tel : #32 496 25 69 38