Puerta de Alcalá

Retiro

C’est par cette porte que les voyageurs en provenance de France et de Catalogne pouvaient entrer dans Madrid. Elle a deux siècles. Cette porte monumentale inaugurée en 1778, est située sur un rond-point où confluent des rues aussi célèbres que Alcalá, Alfonso XII ou Serrano.

En 1768, le roi Carlos III ou Charles III demande à Francisco Sabatini (celui des écuries royales et du jardin qui a pris leur place au pied du Palais) de remplacer l’ancienne porte de la ville constituée de deux tours de taille modeste bâties au 16° siècle. Les travaux dureront neuf ans...

Cinq arcs de granit reliés dans un style néoclassique, une inspiration purement romaine. Dix colonnes soutiennent l’édifice couronné par des chapiteaux ioniques. Le sculpteur français Roberto de Michel a complété le monument par des têtes de lions au-dessus des arcs centraux et des cornes sur les frises. Francisco Gutiérrez a sculpté les anges qui représentent les quatre vertus : la justice, incarnée par un ange au poing levé; la tempérance (étrier); la prudence (miroir); la force de l’âme (lance et bouclier).

La circulation empêche l'accès au jardin immaculé qui se trouve au pied de la porte.

Pendant longtemps le monument a marqué la limite de la ville à l’Est. Aujourd’hui, elle fait partie du centre de Madrid. En 1921, il fut témoin du meurtre d'Eduardo Dato, président du Conseil des Ministres. Dans les années 1800, la Puerta de Alcalà est touchée par un boulet de canon. La trace d’impact est encore visible si vous regardez attentivement l’édifice. L’année 1976 marque l’officialisation de la Puerta de Alcalà en bien d’intérêt culturel.

La porte d'Alcalá est le premier arc de triomphe construit en Europe après la chute de l'Empire romain, avant d'autres arcs plus connus comme celui Paris ou la Porte de Brandebourg à Berlin.

Plaza de la Independencia

CONTACT

Vincent & Vincent

 

onpeutaussilefairecommeca@gmail.com

Tel : #32 496 25 69 38