Madrid, dans sa fougue et ses excès, reste ancrée à ses traditions, fortes, solidement plantées. Mais elle vit avec son siècle, et à y voir de plus près, derrière le musée du jambon et les robes à pois, Madrid nous cachait des choses... 

C'est de ça qu'on veut vous parler

arts.

musées, galeries, expos

shopping.

et tous ces genres de choses

flâner.

architecture, parcs, etc.

bien manger.

végétarien, bio...

vivre.

les quartiers, les madrilènes

sortir.

bars, danser...

La ville renversante

En touristes peut-être un peu snobs, par appétit pour l'inhabituel, nous scrutons les adresses confidentielles, les secrets mal gardés. Au cœur des quartiers trendy, nous aimons suivre les excentriques, les bizarres. 

Là où l'on déniche les cantines bios, veggies, les boutiques de fripes, les bouquineries, les barbiers sans colorants. Quitter les boulevards du tourisme pour vibrer en quartiers libres. Lécher les vitrines des créateurs, s'installer au bar et rencontrer toutes sortes de gens... 

 

Quatorze pour cent de la population espagnole. Elle est la troisième ville de l'Union européenne, derrière Londres et Berlin. Deux des plus grands clubs de football au monde, le Real et l'Atlético, sont nés ici. Elle est la capitale financière de l'Europe du Sud. Elle abrite l'un des plus grands palais royaux du monde. Un jour, on a trouvé Madrid. Depuis, on y va, on y retourne. Et souvent, on tombe amoureux.

On peut voyager mieux, pour soi et pour le reste de la planète. Afficher son bilan carbone sans rougir. Ne pas ternir sa réputation de hipster aux doigts verts. Et plus sincèrement, vivre en accord avec des convictions ancrées.

Végétariens, parce que traîter les animaux comme des marchandises n'est plus envisageable pour nous; locavores parce qu'il est aberrant de manger des haricots péruviens à Montréal. Biovores parce qu'aucun scientifique sérieux n'ignore plus le lien entre ce qu'on mange et ce dont on meurt...

 

Madrid, dans sa fougue et ses excès, reste ancrée à ses traditions. Très fortes, solidement plantées. Mais elle vit avec son siècle, et à y voir de plus près, derrière le musée du jambon et les robes à gros pois, Madrid nous cachait des choses... 

Vincent & Vincent

¡madrid nos mata!